En route vers la troisième édition

Pour fêter son retour, Ovations Vaudreuil-Soulanges a soufflé mercredi sa troisième bougie d’anniversaire.

Ovations Vaudreuil-Soulanges, c’est la célébration de l’excellence entrepreneuriale. L’occasion de mettre à l’avant-scène des gens qui méritent de se faire connaître.

À compter du 1er août, les entrepreneurs œuvrant depuis au moins deux ans dans la région pourront se procurer le formulaire d’inscription et déposer leur candidature.

Cette année, neuf catégories, dans tous les secteurs d’activité, leur sont proposées : Arts et culture, Industries, Travailleur autonome et micro-entreprise, Relève de l’année… Pour se mettre en valeur, les entrepreneurs devront d’ailleurs répondre à un tout nouveau questionnaire.

« C’est aussi l’occasion de réfléchir à où vous en êtes », précise la responsable des communications du Centre local développement Vaudreuil-Soulanges, Karine Lechasseur.

La tape dans le dos

Mercredi, la conférence de presse a également été l’occasion pour les lauréats de 2010 de prendre la parole. Tous ont souligné le sentiment d’accomplissement, l’honneur, mais surtout la « petite tape dans le dos » que procure une distinction d’Ovations Vaudreuil-Soulanges. Un coup de pouce pour continuer à innover dans son domaine, quel qu’il soit.

L’an dernier, le Bingo de la Presqu’île a raflé le prix Entreprise de l’année. « Notre objectif, c’était d’aller chercher une notoriété que le bingo avait de la difficulté à se faire, une crédibilité auprès de la population », a expliqué sa directrice générale, Chantal Lavallée.

Selon elle, Ovations Vaudreuil-Soulanges a permis à son organisme d’être reconnu pour sa mission principale : le développement communautaire.

Du sang neuf

Vincent Bastien des Trois Producteurs et Maxime Desjardins d’Atelier sont des collaborateurs de longue date. Et des amis. Le premier se charge de la production de l’événement, alors que le second se concentre sur les communications. Cette fois-ci, ils se joignent à l’aventure d’Ovations Vaudreuil-Soulanges et de son gala du 9 novembre.

Ils voient grand : « Ovations, c’est une vitrine pour les fournisseurs, les commanditaires, les candidats, les participants, explique Vincent Bastien. Mais surtout, c’est une vitrine pour les lauréats. »

Et le duo veut les pousser au-delà des frontières régionales. « Il faut s’enlever de la tête que c’est juste un petit gala local! » lance le producteur.

Les médias sociaux et traditionnels seront mis à contribution pour cette soirée chez Maurice, à Saint-Lazare, qu’ils souhaitent impec. « On veut établir un réseau pour permettre aux lauréats de rayonner à l’échelle provinciale et même canadienne, poursuit-il. Ça doit être grandiose. »

Le formulaire et les critères du concours seront publiés en août sur le site Internet au www.ovations-vs.ca.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.